Navigation
 
Outils personnels
Accueil Vie communale Communication Avis-Enquête Actualités Campagne BOB d’hiver : plus de 97 % de conducteurs sobres !
Actions sur le document

Campagne BOB d’hiver : plus de 97 % de conducteurs sobres !

L’AWSR et la police se réjouissent du bilan positif de la campagne BOB de fin d’année en Wallonie. Le nombre de contrôles réalisés est plus élevé que jamais et le pourcentage de conducteurs sous l’influence de l’alcool continue de diminuer !


Campagne BOB d’hiver : plus de 97 % de conducteurs sobres !

 

                                                                                                                                                                                                                                                        08.02.2017

 

 

L’AWSR et la police se réjouissent du bilan positif de la campagne BOB de fin d’année en Wallonie. Le nombre de contrôles réalisés est plus élevé que jamais et le pourcentage de conducteurs sous l’influence de l’alcool continue de diminuer !

 

·         97,2 % de conducteurs sobres en Wallonie !

La campagne BOB de fin d’année s’est clôturée le 30 janvier dernier. Pendant 9 semaines, la police fédérale et les zones de la police locale ont effectué plus de 122.000 contrôles en Wallonie, soit environ 1.850 conducteurs contrôlés chaque jour ! Les contrôles se sont avérés négatifs pour 97,2 % des conducteurs.

On constate une évolution positive depuis l’année dernière. Le nombre de contrôles a augmenté de 14,6 % et le pourcentage de conducteurs positifs a diminué pour passer de 3,2 à 2,8 %.

 

Résultats des contrôles menés en Wallonie

 

 

2015-2016

2016-2017

Evolution

Evolution (%)

Nombre de conducteurs testés

106 495

122 075

+15 580

+14,6%

Nombre de conducteurs positifs

3360

3376

+16

+0,5%

 

3,2%

2,8%

-0,4

-12,3%

Dont nombre de conducteurs positifs entre 0,5 et 0,8 ‰

910

981

+71

+7,8%

0,9%

0,8%

-0,1

-6,0%

Dont nombre de conducteurs positifs au-delà de 0,8 ‰

2450

2395

-55

-2,2%

2,3%

2,0%

-0,3

-14,7%

 

Néanmoins, 71 % des conducteurs qui avaient consommé de l’alcool avaient beaucoup bu et présentaient une alcoolémie supérieure à 0,8‰ alors que la limite est de 0,5‰. Il s’agit malheureusement d’un pourcentage assez stable d’année en année.

 

·         Résultats par province[1]

Le nombre de contrôles a augmenté dans toutes les provinces wallonnes par rapport à l’année dernière. C’est la province de Luxembourg qui compte le plus de tests réalisés par 100.000 habitants. La province de Liège enregistre quant à elle la plus grande diminution du pourcentage de conducteurs positifs (3 % en 2015-2016 contre 2,1 % en 2016-2017).

 

 

 

Brabant Wallon

Hainaut

Liège

Luxembourg

Namur

Wallonie

Nombre de conducteurs testés

15 471

33 896

32  944

16 386

23 378

122 075

Nombre de tests par 100 000 habitants

3904

2535

2998

5845

4779

3389

Nombre de conducteurs positifs

 

355

1461

691

383

486

3376

 

2,3%

4,3%

2,1%

2,3%

2,1%

2,8%

Dont entre 0,5 et 0,8‰

 

107

399

198

109

168

981

 

0,7%

1,2%

0,6%

0,7%

0,7%

0,8%

Dont plus de 0,8‰

 

248

1062

493

274

318

2395

 

1,6

3,1%

1,5%

1,7%

1,4%

2,0%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourcentage de conducteurs sous influence par province

 

image008.png 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats des contrôles d’alcoolémie réalisés dans chaque province doivent cependant être nuancés. Le pourcentage de conducteurs positifs est en effet influencé par plusieurs facteurs liés aux contrôles de police : le type de contrôle (les conducteurs contrôlés après un accident sont bien plus souvent sous influence que les conducteurs contrôlés lors d’un contrôle de routine), le moment (la part de conducteurs positifs est plus importante la nuit que le jour) et le lieu (un contrôle à la sortie d’une discothèque comptera, par exemple, probablement plus de conducteurs sous influence qu’un contrôle sur l’autoroute).

 

·         Conduite sous influence et risque d’accident

Pendant la campagne BOB, près de 13 % des conducteurs impliqués dans un accident corporel avaient une alcoolémie supérieure à 0,5‰. Cela témoigne du lien entre conduite sous influence et risque d’accident. Un conducteur avec un taux d’alcool supérieur à 0,5‰ court 5 à 6 fois plus de risques d’avoir un accident avec dommages corporels qu’un conducteur sobre.

 

·         Conclusion

L’AWSR se réjouit de l’augmentation du nombre de contrôles et félicite la police fédérale et les zones de la police locale pour le travail effectué pendant la campagne BOB. Le risque de se faire contrôler augmente de plus en plus sur nos routes et il s’agit d’un élément indispensable pour améliorer la sécurité routière. Par ailleurs, le nombre de conducteurs sous l’influence de l’alcool est en baisse, ce qui montre que les usagers prennent de moins en moins la décision de prendre le volant lorsqu’ils ont consommé de l’alcool. L’AWSR les encourage à poursuivre ces efforts tout au long de l’année et pas uniquement pendant les campagnes BOB.

 

****

 

Contact Presse : Belinda DEMATTIA – Porte-parole AWSR – 0498/048.361

 

Suivez nous sur Twitter @AWSR_be

www.tousconcernes.be



[1] Les résultats pour la province de Brabant wallon ne comportent que les chiffres émanant de la police locale.